Actualités

Retour à la liste

Qu’est ce que la RT 2012?

 

La RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs et ainsi donner du pouvoir d’achat supplémentaire aux occupants. Depuis le 1er Janvier 2013, cette labellisation est obligatoire pour tout dépôt de permis de construire de bâtiments neufs.

 

Exigences de résultats pour respecter la RT 2012 :

 

  1. Efficacité énergétique du bâtiment ou le « Bbio max » :

Le Bbio (Besoin Bioclimatique) mesure la qualité de conception d’un bâtiment. Il prend en compte ses besoins : en chauffage, en climatisation et en éclairage artificiel et dans sa conception à : son orientation, sa compacité et les qualités de l’isolation. L’indice Bbio d’un bâtiment ne doit pas dépasser la valeur maximale Bbiomax. Celle-ci est modulée en fonction de la typologie du bâtiment, de sa localisation géographique et de son altitude.

Pour diminuer l’éclairage artificiel et améliorer les performances énergétiques, la RT 2012 impose le ratio 1/6ème de surface vitrée par rapport à la surface habitable.

La fourniture de l’attestation Bbio est obligatoire pour les dépôt de permis de construire.

  1. La consommation énergétique du bâtiment ou « CEP max » :

étiquette énergétiqueLe CEP (Consommation d’Energie Primaire) est l’ensemble de l’énergie consommée pour le chauffage, le refroidissement, l’éclairage et la production d’eau chaude. Le CEP max autorisé est en moyenne de 50/KW/m²/an d’énergie primaire. Cette donnée est modulable en fonction des secteurs géographique, de l’altitude, la surface et de l’énergie utilisée (électricité, bois…). Il est donc déterminant d’utiliser des équipements peu énergivores pour la production d’eau chaude et chauffage (exemple : ballon thermodynamique, Pompe à Chaleur, poêle à granulés…).

  1. Le confort d’été ou « TIC » (Température Intérieure Conventionnelle):

test imperméabilité à l'airLa réglementation 2012 impose, selon les bâtiments, un bon niveau de confort d’été sans avoir à recourir à un système de refroidissement. Le calcul prend en compte la température intérieure atteinte au cours d’une séquence de 5 jours chauds. Ce confort d’été s’atteint par le biais pare soleil, volets, et une bonne ventilation du bâtiment.

  1. ÉTANCHÉITÉ à l’air :

L’étanchéité à l’air dans la construction, correspond à la capacité de l’enveloppe du bâtiment à maîtriser les flux d’air nécessaires au bâtiment et limiter les infiltrations d’air non désirées. Elle est désormais limité à 0,6m³/(h.m²). Un test d’étanchéité à l’air est nécessaire à l’obtention de l’attestation.

 

A la fin des travaux de construction, l’attestation globale et l’attestation d’étanchéité à l’air sont remises au propriétaire.